• Entrepreneur Péi

Kakeibo, la méthode japonaise pour économiser de l’argent

Kakeibo, ou Kakebo, est une méthode japonaise pour économiser de l'argent qui existe depuis longtemps. Le terme a été inventé il y a plus de 100 ans par un journaliste japonais qui cherchait une méthode efficace de contrôle des finances mais il y a quelques années à peine, il a commencé à se renforcer en Occident (peut-être aussi par la méthode de Marie Kondo).

En général, c’est un excellent moyen d’économiser de l’argent, nous vous expliquons donc de quoi il s’agit.



Kakeibo : qu’est-ce que c’est ?


Kakeibo est un terme japonais qui se traduit littéralement par “le livre des finances des ménages”, c’est donc pratiquement un journal budgétaire dans lequel on enregistre toutes les activités financières que nous faisons. D’autres part, ceux qui ont un Kakeibo doivent répondre à des questions spécifiques et déterminer des objectifs d’épargne.


La première chose à faire est de consigner les dépenses en fonction des revenus puis tous les achats sont divisés en catégories. A la fin du mois, les dépenses sont revues et on procède à une analyse du comportement financier et de ce qui peut changer. Si vous cherchez des astuces pour économiser de l’argent, vous devriez essayer.


Jusqu’à présent, cela semble assez simple, cependant, le Kakeibo a deux objectifs principaux : que l’utilisateur change sa façon de penser sa relation à l’argent et que tout soit fait à la main (ce qui contribue à atteindre le premier objectif). Le simple fait de le faire à la main et de consacrer du temps au Kakeibo permet d’avoir un lien différent avec l’argent et la façon dont nous l’utilisons.



Comment fonctionne le kakeibo ?


Pour suivre les règles du Kakeibo, nous devons suivre quelques étapes.

Nous les listons ici :


1. Obtenir un cahier

Il est nécessaire d’avoir un carnet ou un cahier spécial pour les comptes. En général, tout système fonctionnant par écriture manuscrite est parfait pour cela, vous n’aurez donc pas de problème.


2. Calculez le revenu mensuel et soustrayez les dépenses fixes

Ici, nous ne prenons que l’argent que nous gagnons sur une base mensuelle et éliminons les dépenses fixes qui doivent être des choses essentielles telles que l’eau, l’électricité, le loyer, le gaz, etc. Les services de streaming ne comptent pas.


3. Fixez-vous un objectif d’épargne à la fin du mois

Une fois que nous avons le revenu sans le montant des dépenses nécessaires, un objectif d’épargne doit être fixé. Si nous gagnons 5000 euros et qu'après les dépenses fixes, il nous en reste 4000, peut-être pouvons-nous penser à économiser environ 1000 ou 2000 euros. Essayez de mettre de côté un montant raisonnable.


4. Catégorisez vos dépenses

Selon certaines sources, le Kakeibo établit quatre catégories : les besoins, les désirs, la culture et les imprévus. Ici, nous établissons combien d’argent nous allons dépenser pour chacun par mois, sans jamais dépasser la limite. Évitez de faire des erreurs avec votre argent.

-Les besoins sont les éléments essentiels comme les courses.

-Les désirs sont pour les loisirs, les services de streaming ou tout ce qui n’est pas vraiment nécessaire.

-La culture fait référence à toute dépense consacrée à des activités culturelles telles que des visites de musées ou des concerts.

-L’imprévu est le plus important car ici nous devons insérer de l’argent d’épargne pour des dépenses médicales imprévues ou des réparations à domicile.


5. Catégoriser les achats

Après avoir établi vos “piliers”, chaque fois que vous effectuez un achat, vous devez l’enregistrer ou l’ajouter à l’une des catégories et vérifier si vous vous rapprochez de votre budget établi. Si vous êtes l’une de ces personnes qui aiment le plus la culture et que vous ne souhaitez pas dépenser autant en désirs, vous pouvez augmenter le montant que vous investissez dans cette partie. Le but est d’avoir un contrôle clair de vos finances.


6. Posez les questions importantes

Chaque mois ou chaque semaine, vous devez vous poser quatre questions clés qui sont :

- Combien d’argent avez-vous ?

- Combien d’argent aimeriez-vous économiser ?

- Combien d’argent dépensez-vous ?

- Comment pouvez-vous vous améliorer ?


C’est la partie difficile car nous devons être clairs avec nous-mêmes. Si nous ne dépensons pas trop dans la semaine ou le mois, nous n’avons rien à craindre. Si nous dépensons plus, nous devrons sans aucun doute réfléchir à la manière de nous améliorer ou aux dépenses à réduire pour atteindre les objectifs d’économies.

La deuxième question se concentre simplement sur le fait de se souvenir des objectifs que vous vous êtes fixés et de vous demander si vous souhaitez épargner encore plus pour l’avenir.


Actions !!!



Source : Livre Marie Kondo

316 vues